SANBA

SANté et Bien-être des Animaux en élevage

Liste des actualités

Toutes les actualités
Article

06 juin 2024

Rédaction : Com

Vache nourrice : élever les veaux autrement

Une vache nourrice est une "mère adoptive" en lactation à qui on confie entre 2 et 4 veaux, qu'elle nourrit et élève pendant plusieurs mois. C'est une innovation mise en place par les éleveurs et qui a été explorée par les scientifiques INRAE (1) dans le cadre du métaprogramme SANBA. Par des entretiens qualitatifs ils ont pu constater la diversité de mise en pratique et la satisfaction des éleveurs. Les scientifiques argumentent que ce type d'innovation, respectueuse de la santé et du bien-être animal, mérite un espace de reconnaissance dans l’élaboration des politiques publiques.
Thèse co-financée par le MP-SANBA : Effet combiné de la génétique et du microbiote intestinal sur la réponse vaccinale et le bien-être chez la poule
Voici une découverte surprenante : les poules, comme les êtres humains, peuvent rougir d'émotions. Une étude sur les poules Sussex, race particulièrement prisée pour leur capacité de ponte, révèle des rougissements plus ou moins prononcés selon leur état émotionnel. Cette observation, menée par des scientifiques INRAE (1) en collaboration avec des partenaires privés et dans le cadre du métaprogramme SANBA, pourrait constituer un indicateur précieux du bien-être des poules et de leur perception de la présence humaine.
Donner aux lapins un accès à l’extérieur leur permet d’exprimer une plus grande diversité de comportements naturels, mais cela peut réduire légèrement leur croissance et leur survie et ce, quelle que soit la densité des animaux.
Collection SANBA dans HAL-INRAE

Découvrez la collection SANBA qui contient toutes les publications et communications issues des actions soutenues par le métaprogramme.

Edito

Le Métaprogramme Sanba propose de changer de paradigme en passant d’une vision qui considérait la santé et le bien être à la marge du système d’élevage à celle qui place la santé et le bien-être des animaux et des hommes comme une performance clé dans la conception des systèmes d’élevage. L’objectif général du métaprogramme est donc de produire des connaissances qui permettront de faire évoluer les pratiques d’élevage et les systèmes de production, à l’échelle de l’animal, du troupeau, de l’exploitation, du territoire et des filières, de manière à garantir conjointement le bien-être et la santé des animaux tout au long de leur vie, de la naissance à l’abattage, tout en respectant la santé et le bien-être des Hommes.