RED - Projet exploratoire (2020 - 2022)

RED - Exploration de nouveaux biomaRquEurs D’émotions chez la poule

[Projet] : à l’heure actuelle le bien-être animal ne se résume plus seulement au maintien d’un logement et d’une alimentation adéquats, d’une bonne santé et à l’absence d’émotions négatives mais également à la présence d’états émotionnels positifs.

Contexte et enjeux

Exploration-de-nouveaux-biomaRquEurs-D-emotions-chez-la-poule-RED.jpg
INRAE

L’expérience d’évènements plaisants pour l'animal et leur répétition, apparait être un levier essentiel pour pouvoir induire un état de bien-être durable sur le long terme. Cependant, les émotions positives, de par leur subtilité, restent bien moins étudiées que les émotions négatives. Ces deux dernières décennies, un des grands défis dans ce domaine a été de pouvoir identifier des marqueurs comportementaux ou physiologiques non invasifs permettant d’inférer les émotions positives chez les animaux d’élevage. Ce manque de marqueurs pertinents est particulièrement prononcé chez les oiseaux.

 

Objectifs

L’objectif du projet RED sera d’explorer deux nouveaux marqueurs d’émotions non-invasifs chez la poule domestique : les expressions faciales et les concentrations en immunoglobulines A sécrétoires.

  • La première étape du projet consistera à observer des petits groupes de poules de race fermière en conditions semi-naturelles pour déterminer si des variations dans la position des plumes faciales et de la couleur de la peau des joues et des appendices peuvent être observées en fonction des activités dans lesquelles elles sont engagées.  Cela permettra de déterminer si des expressions faciales peuvent être spécifiques à la valence émotionnelle et/ou à l’état d’excitation qu’elles expérimentent.
  • La deuxième étape du projet se déroulera en conditions expérimentales sur de petits groupes de poules en plein air et visera à déterminer si l’utilisation conjointe des expressions faciales et de la production d’immunoglobulines A sécrétoires peut permettre d’évaluer l’impact de la relation Homme-animal sur le bien-être des poules. En effet, à ce jour, il reste difficile de déterminer si la présence humaine répétée peut vraiment être perçue comme un enrichissement positif par les poules. Pour se faire nous comparerons les expressions faciales et les concentrations en immunoglobulines A d’un lot de poules préalablement habituées à l’Homme pendant 5 semaines à un lot de poules non-habituées à l’Homme. Dans les deux lots, nous caractérisons les émotions transitoires par l’observation des expressions faciales et le dosage des immunoglobulines A sécrétoires par écouvillons suite à des tests de présence humaine de courtes durées. L’impact à long terme de la relation Homme-animal sur l’état de santé et le bien-être des animaux sera évalué par prélèvement des fèces en début et en fin de traitement afin d’analyser le microbiote intestinal, les concentrations en immunoglobulines A sécrétoires et des facteurs de santé standards plus généraux. Une analyse du transcriptome et de la couleur de la peau seront également réalisées.

Les connaissances innovantes apportées pourraient permettre, à terme, de nouvelles percées dans l’évaluation du bien-être par l’apport d’outils transposables sur le terrain.

Espèce concernée

poule

Partenariat

  • UMR PRC, INRAE, Département PHASE : ce projet mobilise les compétences de trois éthologues, deux neurobiologistes et d’une spécialiste du traitement des images
  • UMR ISP, INRAE, Départements SA et MICA : deux spécialistes de l’immunité aviaire
  • UE EASM, INRAE, Départements SA et PHASE : expertise dans l’élevage de volailles biologiques
  • Partenaires extérieurs : Jean-Claude Périquet président de la FFV (Fédération française des Volailles) pour l’approvisionnement d'une race locale à peau claire (meusienne), deux élevages locaux, conservatoires de races locales. Un professionnel : Manuela Leduc (site web, page Facebook) et un amateur : Michel Audureau pour l'accueil des observations.

Résultats

Image_RED
© INRAE, Bertin-Arnould

L’ensemble des résultats montre chez la poule que la couleur de la peau peut être un indicateur de l’expérience émotionnelle des individus. Particulièrement, une peau plus claire apparait comme un indicateur des états émotionnels positifs de faible intensité comme les états de calme. Des variations à court terme des IgAs sécrétoires dans les larmes ont également été observées et mériteraient davantage d’investigations.

Liste des publications ou communications

  • Soulet D., Jahoui A., Guabiraba R. et al. (2024). Exploration of skin redness and immunoglobulin A as markers of the affective states of hens. Applied Animal Behaviour Science. https://doi.org/10.1016/j.applanim.2024.106268 
                                                     
  • Delphine Soulet, Céline Parias, Marie-Claire Blache, Benoit Piegu, Gaëlle Lefort, et al.. La face des poules adultes change-t-elle de couleur en fonction de leurs émotions ?. 15. Journées de la Recherche Avicole et des Palmipèdes à Foie Gras, Mar 2024, Tours, France. ⟨hal-04353293⟩
          
  • Delphine Soulet, Léa Lansade, Benoit Piegu, Gaëlle Lefort, Marie-Claire Blache, et al.. La peau de la face chez la poule change de couleur en fonction des situations émotionnelles. 35. colloque Biotechnocentre, Biotechnocentre, Oct 2023, Nouan-le-Fuzelier, France. ⟨hal-04352743⟩
                                                                                     
  • Delphine Soulet, A. Jahoui, Marie-Claire Blache, Benoit Piegu, Gaëlle Lefort, et al.. Lower redness of the facial skin is a marker of a positive human-hen relationship. 74. Annual Meeting of the European Federation of Animal Science, EAAP, Aug 2023, Lyon, France. ⟨hal-04349878⟩
                                                                                  
  • Delphine Soulet, Léa Lansade, Benoit Piegu, Gaëlle Lefort, Marie-Claire Blache, et al.. Le changement de couleur de la peau de la face chez la poule est un marqueur d’émotions. 52. colloque de la Société Française pour l’Etude du Comportement Animal (SFECA 2023), UMR Physiologie de la reproduction et des comportements (PRC); Institut de Recherche sur la BIologie de l'Insecte (IRBI), May 2023, Tours, France. pp.73-73. ⟨hal-04349805⟩
                         
  •  Cécile Arnould, Aline Bertin. Expressives, les poulettes !. Manuela Leduc. Oh les poulettes !, De Borée, 2023, 9782812928109. ⟨hal-04353365v2⟩
                                                      

Contacts - coordinateurs :

Aline BERTIN et Cecile ARNOULD

Date de modification : 30 mai 2024 | Date de création : 16 juin 2021 | Rédaction : Com