EXIT - Sortie des animaux du travail et santé : abattage, reconversion, retraite

EXIT - Projet exploratoire (2020 - 2022)

EXIT - Sortie des animaux du travail et santé : abattage, reconversion, retraite

[Projet] : le projet propose quatre études de cas visant à explorer et décrire les modalités de sortie du travail des animaux pour conduire à une compréhension plus générale des mécanismes sociotechniques sous-jacents

Contexte et enjeux

Sortie-des-animaux-du-travail-et-sante-abattage-reconversion-retraite-EXIT.jpg
Légende

Nos animaux domestiques, de sport, de loisir, de laboratoire ou de production, travaillent pour et avec nous. A la fin du cycle de production, la mise à la réforme signifie souvent l’abattage. Or, de plus en plus d’éleveurs s’interrogent sur le bien-être et le devenir de leurs animaux et, plus largement, il semble exister une forte demande sociétale pour une meilleure prise en compte des conditions d’existence et de fin de vie des animaux.

Un de ces enjeux apparaît ainsi dans les alternatives à l’abattage des animaux de « réforme », dont l’espérance de vie est limitée. Alors que l’abattage, dans ses moyens comme dans ses fins, est aujourd’hui fortement questionné dans nos sociétés sur un plan moral et politique, des initiatives voient le jour pour développer des alternatives en phase avec la demande des éleveurs et de nos concitoyens, d’une part des alternatives sur les moyens (l’abattage à la ferme par exemple) et d’autre part des alternatives sur les fins, relatives à l’abattage lui-même, par exemple la reconversion des animaux et la retraite. Ces nouvelles perspectives de vie, inexplorées par les systèmes industriels de productions animales, soulèvent de nombreuses questions scientifiques : quelles sont les modalités de prises de décisions des éleveurs ? Comment gérer les ressources alimentaires et l’espace dévolus à ces animaux ? Quelle perception sociale et quels soins pour des animaux vieillissants ?  Comment accompagner socialement et économiquement ces alternatives ? Quelle place donner à ces animaux dans une agriculture et une société repensée pour améliorer la préservation de l’environnement et de la santé humaine ?

Objectifs

EXIT

Le projet EXIT aborde cet ensemble complexe de questions par une approche interdisciplinaire, à la croisée des sciences biologiques et techniques (zootechnie, éthologie, sciences vétérinaires) et des sciences humaines et sociales (sociologie, sciences de gestion, anthropologie).

  • Le projet repose sur une collection de quatre études de cas, concernant différentes espèces animales et différentes problématiques. Ces quatre études de cas visent à explorer et décrire les modalités de sortie du travail des animaux pour conduire à une compréhension plus générale des mécanismes sociotechniques sous-jacents. 

Espèces concernées

ovin
Cheval

Partenariats

  • UMR Innovation, INRAE, Département ACT, équipe « Animal’s lab » : relations de travail humains-animaux ; sociologie des relations entre humains et animaux, sociologie
  • UR LRDE, INRAE, Département ACT, équipe « Gestion territoriale de la santé animale » : sciences de gestion et zootechnie des systèmes d’élevage
  • UMR GenPhySE, INRAE, Département GA, équipe GeSPR : éthologie
  • UMR PRC, INRAE, Département PHASE, équipe CEB : éthologie
  • FPN, INRAE, Département PHASE et GA : groupe organisateur de la formation « Réflexion autour de l’euthanasie » de la FNP INRAE – Ethique en expérimentation animale ; sciences vétérinaires
  • Partenaires extérieurs : Pôle DIR de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) ; ILLOC Interpro lait corse et OS-Corsia brebis Corse, AFSTAL (Association Française des Sciences et Techniques de l'Animal de Laboratoire), DGAL (Direction Générale de l'Alimentation), le Centre Français de 3R (FC3R).

Résultats

Les résultats permettent de décrire une diversité de dispositifs de sorties des animaux et d’en comprendre les mécanismes. Ils mettent en évidence que cette phase de la vie de l’animal est au cœur de nombreuses tensions, entre dysfonction et insatisfaction quant à l’organisation de la mise à mort ou de la survie pour beaucoup d’acteurs, dont les valeurs les conduisent à activer des dispositifs de contournements pour assurer une fin « digne » à leurs animaux. Les résultats permettent de discuter de cette « fin » et de relever la diversité des appréciations de la santé et du bien-être des animaux de réforme, qu’ils soient vieux ou non. Ils permettent surtout de révéler, de manière transversale, une tension générique entre la rationalisation des activités d’élevage, le sens de l’activité pour les acteurs, et la relation affective et de travail que les professionnels développent avec leurs animaux.

Liste des publications ou communications

  • Mouret, S. (2022). Travail et domestication des animaux : de la gratitude. La Pensée écologique. N°9. https://doi.org/10.3917/lpe.009.0124
  • Vanina Deneux-Le Barh, Victoria Fluckiger-Serra. The modalities of the retirement of equidae in France.. EAAP Porto, Sep 2022, Porto (Portugal). hal-04167887
  • Charrier F., Cognie J., Aubin-Houzelstein G., Fillon V., Costes-Thiré M., Raspail A., Nivelle C., Tapie S., Fluckiger-Serra V., Deneux – Le Barh V., Lansade L., Mouret S., Jourdan F., Porcher J. (2023). Death, retirement or reconversion for unproductive farm animals? Struggles in organisational routines. EGOS Conference, Cagliari, 6th-8th of june 2023. Hal-04170273
  • Vanina Deneux-Le Barh, Victoria Fluckiger-Serra. Sortir du travail : la retraite plurielle des chevaux. Journées sciences et innovations équines, Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE), Jun 2022, Saumur, France. 4 p. ‌hal-0375413

Contacts - coordinateurs :

Date de modification : 28 juillet 2023 | Date de création : 30 juillet 2021 | Rédaction : Com